3

Le mot du Directeur

Quelles ont été les priorités de la Cpam du Rhône en 2011 ? La première des priorités a été de rétablir l’offre de service de base qui s’était détériorée sur la plupart des activités, notamment sur les revenus de substi- tution et l’ouverture des droits, ce qui pouvait mettre les assurés sociaux en grande difficulté. Rappelons que la Cpam du Rhône verse plus de 4 milliards d’euros de prestations dans le cadre de ses missions. Les difficultés du back of- fice avaient des échos négatifs sur le front office, provoquant des tensions très fortes sur l’accueil téléphonique et physique et sur la gestion des réclamations. Toute l’année 2011 a donc été dédiée au redressement progressif de la situation en identifiant de façon affinée les charges et les moyens nécessaires, les pistes d’organisation et les outils permettant d’améliorer les choses durablement. Fin 2011, celle-ci était rétablie.

Mais si le service de base est important, il demeure que notre métier c’est la gestion du risque, levier de l’accès à des soins de qualité et au juste coût pour tous les assurés. C’était une deuxième priorité. De nombreuses actions ont été menées dans ce domaine. On peut citer notamment l’accompagnement des assurés avec la mise en place du dispositif PRADO, et des professionnels de santé avec la mise en place de la nouvelle convention des médecins. Rappelons aussi que les actions de lutte contre la fraude ont permis à la Cpam du Rhône de recouvrer plus de 2 millions d’euros de préjudices.

Enfin, troisième priorité 2011 de la Cpam du Rhône, et non la moins négligeable : la présentation du projet d’entreprise lors d’assemblée générale du personnel du 12 avril. Un moment fort qui représentait le premier rassemblement de l’en- semble du personnel de la nouvelle caisse du Rhône.

Quelles actions ont été déclinées afin de porter ces enjeux ? Afin de rétablir le service de base, des plans d’actions ont mobilisé le personnel une partie de l’année. Des audits ont été lancés dans certains cas, des réorgani- sations ont été mises en œuvre dans d’autres.

Le développement de certains quick wins comme DSIJ (dématérialisation des at- testations de salaire pour le paiement des indemnités journalières) et OD Cible

Eric Le Boulaire Directeur Général de la Cpam du Rhône